20 juin 2004

CHAPITRE V : LE CRAPAUD DE LILY

par Jeanne Marie, Sophie, Anthony, Daniel, Anaïs, Pierre et Léonce 

- Oh, une nouvelle peluche !

Au milieu de la pièce se tient une sorte de gros crapaud gluant.

Lily referme la porte derrière elle. Elle sort de son armoire une boîte pleine de petites af­faires de poupée. Elle attrape son crapaud, commence à lui mettre une perruque blonde, prend une robe, des chaussures et lui dit :

- Je vais te déguiser, te mettre des affaires et tu as intérêt à les garder sinon j'appelle Touffu !

- Nân, répond la créature verte, pas le droit toâ, moâ appartiens pas à toâ et pas un jouet moâ !

- Tais-toi et obéis ! ordonne Lily.

Alors elles le déguisent.

- Tu es très belle comme ça ! s'exclame-t-elle quand elle a fini.

Le crapaud s'enfuit. Elle réussit à le rattraper, et d'un coup violent le balance contre la commode. Comme il ne bouge plus, Lily s'inquiète :

- Hé, oh ! Debout, réveille-toi petit crapaud, il faut te réveiller…

Son « jouet » ouvre un œil, puis l'autre et reprend ses esprits.

- Allez viens, tu vas jouer avec moi ! ordonne Lily.

- Nân ! lui répond l'autre.

- Tu n'as pas le choix mon bonhomme ! Tu vas courir un peu, faire des pas chassés à droite et à gauche puis des abdos pendant vingt minutes, ensuite on boira du café très fort. Aller au travail !

Mais la créature est incapable de bouger après sa série de pompes et s'écroule.

- Debout, crapaud ! le gronde Lily, si tu ne te lèves pas, tu n’auras pas à manger !

Il reste par terre mort de fatigue.

- Tu n’es qu'un gros nul, tu ne sais pas faire du sport…

Elle lui donne un grand coup sur le derrière. Il va s'écraser contre le mur. Comme il n'a pas l'air décidé à jouer avec elle, Lily, très fâchée, l'enferme dans un tiroir de sa commode.

- Reste-là le temps de te calmer, vilain !

Quelques minutes après, ayant trop envie de jouer avec lui, elle le libère.

- Et maintenant, tu vas ranger ma chambre ! Tu vas ranger les jouets sur mes étagères, les peluches sur mon lit, puis mes manteaux sur les cintres et les tee-shirts et panta­lons dans la commode… Voilà, dépêche-toi, chaque chose à sa place !

À toute allure, la créature se met au travail, ce dépêche d'exécuter ces ordres de peur que la fillette lui fasse subir autre chose encore. 

- Bon maintenant, on va danser. Tu vas voir, la salsa c'est super !

Lily mais un disque de Santana et le petit bonhomme danse comme il peut, « à la crapaud ».

Au bout de deux chansons, elle en a marre d'écouter le même style de musique et décide de mettre du rap. Le bonhomme vert ne veut pas danser sur NTM. Elle s'énerve, donne un coup de pieds puis elle attrape et le secoue dans tous les sens.

Contraint et forcé, il finit par danser du rap.

 -  Je vais reprendre la trousse à maquillage et te refaire une beauté !

-  Nân laisse-moâ, suffit toâ ! hurla le petit bonhomme vert. Veux partir moâ ! Moâ en mission, dois retrouver vaisseau de moâ…

 


Posté par LES CREATEURS à 08:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur CHAPITRE V : LE CRAPAUD DE LILY

Nouveau commentaire