20 juin 2004

CHAPITRE VI : LA CLEF DU MYSTERE ?

par Julien, Andoni et Jon

-  Sarah, si on montait au grenier ?

-  Dans le bureau de papa ? Quelle idée !

- Je suis certain qu'il savait quelque chose, il avait prévu ce qui est arrivé. Rappelle-toi, Sa­rah, ce qu'il a dit avant de tomber dans la salle à manger. Peut-être trouverons-nous une explication…

- Et si Papa se réveille ?

-  Alors tant mieux ! Il pourra nous aider ! On se sentira moins seul…

- Mais tu sais bien qu'il nous interdit d'entrée dans son bureau.

- Vu ce qui se passe, il ne nous dira rien…

Sarah finit par se laisser convaincre :

-  D'accord, je viens avec toi. Dépêchons nous, tant que Lily joue et que Touffu dort !

Ils montent au grenier, domaine réservé du père, ouvrent la porte du bureau et entrent dans la grande pièce.

Ils fouillent et trouvent la batterie de secours qui leur permet de brancher l'ordinateur et tous les appareils. Ils glissent dans la radio une cassette, l'écoutent mais elle ne leur donne aucune information, c'est simplement de la musique. Ils ouvrent tous les classeurs, les tiroirs et découvrent une disquette qu'ils insèrent dans l'ordinateur.

Ce sont des photos prises et enregistrées par leur père. Elles montrent le ciel, des planètes, et des étoiles. Cela ne les avance pas…

Ils continuent à chercher dans les tiroirs : des CD-ROM et des disquettes s'y entassent. Sarah en fait tomber une que Franck s'empresse de ramasser.

En se relevant, il aperçoit un CD-ROM scotché sous le plateau du bureau. Il le décroche.

- je crois que nous avons trouvé ce que nous cherchions ! Peut-être la clef du mystère !

 Sur le CD, pas d'étiquettes, aucune inscription. Franck introduit le disque dans le lecteur, rien ne se passe. Il s'énerve et tape sur l'écran qui grésille.

Il comprend alors que son père a relié l'unité centrale au décodeur de l'antenne parabolique.

Le disque durtournant à plein régime, l'écran commence à fournir des séries de nombres comme une sorte de décodage.

Franck attend quelques secondes. Ça y est ! Sur l'écran viennent d'apparaître deux petites bestioles vertes. De très petites tailles, leur corps est rond et lisse comme de la pâte à mo­deler humide.

Leur peau a une belle couleur vert gazon. Leur tête ressemble à celle d'une grenouille. Si ce n'est trois yeux rouges globuleux et une petite paire d'antennes au niveau des oreilles. Leurs mains sont terminées par quatre doigts longs et fins.

On ne distingue pas le bas de leur corps dissimulé par la console de contrôle. Quel joli fond de scène, c'est sans doute un vaisseau spatial où évoluent ces deux marionnettes gesticu­lantes.

« Drôle de film… » se dit Franck. Le langage des créatures est incompréhensible. Elles le dé­bitent de leurs voix mécaniques retranscrites en signes fléchés :

Recentre le rayon de tlportation sur la maison des Minstien.

Franck ne saisit pas pourquoi son père à dissimulé un tel navet sous son bureau il doit bien y avoir une raison…

Sur le bas de l'écran s'inscrit simultanément la traduction en français et le garçon comprend enfin la vérité, lorsque l'un des extraterrestres ordonne à son technicien :

- Recentre le rayon de téléportation sur la maison des Minstien.

 

 

 

 

 

Posté par LES CREATEURS à 08:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur CHAPITRE VI : LA CLEF DU MYSTERE ?

Nouveau commentaire